1929   1930   1931   1932   1933   1934   1935   1936   1937   1938   1939   1940 
Coeurs Vaillants n°40 du 29 décembre 1929 Coeurs Vaillants n°23 du 11 mai 1930 Coeurs Vaillants n°5 du 1 février 1931 Coeurs Vaillants n°7 du 3 janvier 1932 Coeurs Vaillants n°32 du 6 août 1933 Coeurs Vaillants n°38 du 16 septembre 1934 Coeurs Vaillants n°17 du 28 avril 1935 Coeurs Vaillants n°3 du 19 janvier 1936 Coeurs Vaillants n°25 du 20 juin 1937 Coeurs Vaillants n°18 du 1 mai 1938 Coeurs Vaillants n°50 du 8 décembre 1939 Coeurs Vaillants n°39 du 29 septembre 1940

Site non officiel de François Bisch dont l'objectif est de regrouper les planches réalisées par HERGÉ entre 1929 et 1949 dans le périodique Coeurs Vaillants.

Le Coeurs Vaillants du jour:
Coeurs Vaillants
n°39 de 1936
Rwa vini vouarh

Affiche Coeurs Vaillants 1935

Hergé dans Coeurs Vaillants

Georges Remi dit Hergé D'abord publié dans "Le Petit Vingtième", supplément au journal Belge "Le XXième Siècle", c'est le journal Coeurs Vaillants qui, le premier, fait découvrir le monde d'Hergé (Georges Remi - 1907 - 1983) dans la France de 1930. C'est aussi la revue Coeurs Vaillants qui publiera dès 1936 les premières éditions de la série Jo, Zette et Jocko.



Le Triomphe de l'Aigle Rouge

Les premiers dessins d'Hergé apparaissent en France dans Coeurs Vaillants dès 1930, dans le série "Le Triomphe de l'Aigle Rouge". Le Triomphe de l'Aigle Rouge par Hergé - © Hergé/Moulinsart 2014 Une série de 5 numéros (entre le n°35 et 39) qui raconte les aventures du cow-boy Tim Cobalt illustré par quelques dessins d'Hergé (voir le titre ci-contre) dont le texte est probablement une traduction d'une nouvelle de l'anglais H. Mortimer Batten (1888-1958).

Tintin et Milou au pays des Soviets

C'est à partir du n°47 du 26 octobre 1930 que l'on découvre les premières véritables planches d'Hergé : "Tintin et Milou au pays des Soviets". Cette série fut d'abord publiées dans "Le Petit Vingtième", supplément au journal Belge "Le XXième Siècle", entre le n°11 du 10 janvier 1929 et le n°19 du 8 mai 1930.

Coeurs Vaillants 1930 Albums Tintin et Milou d'Hergé Il est à remarquer que l'éditeur de Coeurs Vaillants, l'abbé Courtois, ne croyait pas que les lecteurs pourraient s'habituer a lire directement les bulles dans le dessin (les phylactères sont une nouveauté pour l'époque).

L'abbé Gaston Courtois a donc rajouté sous chaque case des premières planches de "Tintin et Milou au pays des Soviets" un petit texte explicatif tout à fait étonnant et probablement pas souhaité par Hergé (Voir les numéros 49 à 55 de 1930). Autres particularités, l'absence du titre de "reporter" et surtout, le remplacement systématique des références au "petit vingtième" par celles de "Cœurs Vaillants".

Les aventures de Quick et Flupke

Albums Quick et Flupke d'Hergé Albums Quick et Flupke d'Hergé Albums Quick et Flupke d'Hergé Albums Quick et Flupke d'Hergé Albums Quick et Flupke d'Hergé
© Hergé/Moulinsart/Casterman 2017

Pré-publiées dans le "Le Petit Vingtième" Belge à partir du n°4 du 23 janvier 1930, Les premières aventures de Quick et Flupke apparaissent dans le Coeurs Vaillants n°22 de 1934 sous le titre "Quick et Jo".

Les aventures de Jo, Zette et Jocko

Pour éviter de proposer à ses jeunes lecteurs un Tintin sans cadre familial et qui ne semble pas travailler, l'abbé Courtois propose à Hergé d'inventer de nouveaux personnages. C'est en 1936 que seront créés les aventures de la famille Legrand, connue surtout par ses enfants Jo et Zette et leur chimpanzé Jocko.

Peu de temps après leur parution dans Coeurs Vaillants, et avant d'être proposées en albums couleurs, les aventures de Jo, Zette et Jocko furent reprises dans le Petit Vingtième mais avec remontage de planches et légères retouches.
Le rayon du Mystère
Albums Jo, Zette et Jocko d'Hergé Albums Jo, Zette et Jocko d'Hergé
© Hergé/Moulinsart/Casterman 2017

Les premières aventures de Jo, Zette et Jocko jamais publiées, "Le rayon du Mystère", apparaitrons pour la première fois dans Coeurs Vaillants en 1936 à partir du numéro 3. La publication de l'histoire s'y poursuivit en deux couleurs (rouge et noir) jusqu'en juin de l'année suivante (73 planches). Ces aventures seront ensuite ré-édités sous le titre "Le rayon invisible" dans le périodique Âmes vaillantes à partir de 1938. Ce récit fut commercialisé en 1952 en deux albums couleurs : Le Manitoba ne répond plus et L'éruption du Karamako.
Le Stratonef H. 22
Albums Jo, Zette et Jocko d'Hergé Albums Jo, Zette et Jocko d'Hergé
© Hergé/Moulinsart/Casterman 2017

"Le Stratonef H. 22" fut le deuxième grand récit inédit en 80 planches de Jo, Zette et Jocko dans Coeurs Vaillants qui commence au numéro 27 de l'année 1937. L'édition en album sortira en 1951 - soit avant le rayon du mystère - en deux albums couleurs : Le Testament de M. Pump et Destination New York. Hormis les 24 premières planches, toutes les planches de cette aventure ont été imprimées dans Coeurs Vaillants au trait noir agrémenté de deux couleurs supplémentaires.

Jo et Zette au pays du Maharadjah
Albums Jo, Zette et Jocko d'Hergé Le troisième récit inédit des aventures de Jo, Zette et Jocko, "Jo et Zette au pays du Maharadjah" (commercialisé en 1957 dans l'album "La vallée des Cobras") est pré-publié dans Coeurs Vaillants à partir du numéro 15 de 1939 jusqu'au brusque arrêt du n°38 de la même année.
Le numéro 39 de 1939 annonce l'arrêt de Jo et Zette au pays du Maharadjah (La vallée des Cobras) car la Pologne est envahie et la Belgique doit mobiliser. Ces aventures ne seront pas reprisent dans Coeurs Vaillants après la guerre. Journal Tintin n°52 de 1953 L'histoire restera bloquée sur ce passage pendant près de 15 ans... jusqu'au 30 décembre 1953 exactement, date de sa reprise dans le n°52 du journal Tintin (voir photo ci-contre).

Photo album Jo, Zette et Jocko : © Hergé/Moulinsart/Casterman 2017

Extrait du bas de couverture du Coeurs Vaillants n°39 de 1939 avec l'annonce de l'arrêt de Jo et Zette au pays du Maharadjah (La vallée des Cobras) car Hergé est mobilisé en Belgique :
Jo et Zette au pays du Maharadjah

Sources : Bellier.org et le Forum-Tintinophile
[Haut de page]

Les aventures de Tintin et Milou

Après le succès de "Tintin et Milou au pays des Soviets", Hergé et Coeurs Vaillants ne se quittent plus :

Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé
© Hergé/Moulinsart/Casterman 2017
  • En 1932, Tintin au Congo édité en album en 1931.
  • En 1933, Tintin en Amerique édité en album en 1932.
  • En 1934, Tintin en Orient (Les cigares du Pharaon) édité en album la même année.
  • En 1935, Tintin en Extrême-orient (Le Lotus bleu) édité en album en 1936.
  • En 1937, Tintin chez les Arumbayas(L'Oreille cassée) édité en album noir et blanc la même année.
  • En 1938, Le Mystère de l'avion gris (L'île noire) édité en album noir et blanc la même année.
La collaboration entre Hergé et les éditions Fleurus se poursuivra encore longtemps :

Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé Albums Tintin et Milou d'Hergé
© Hergé/Moulinsart/Casterman 2017
  • En 1939, Tintin en Syldavie (Le sceptre d'Ottokar) édité en album la même année ⑴
  • En 1940, Tintin au pays de l'or noir qui ne paraîtra en album qu'en 1950.
  • En 1942, Le crabe aux pinces d'or édité en album noir et blanc en 1941
  • En 1943, L'étoile mystérieuse dont l'album - en couleur - est paru en 1942 ⑵
  • En 1944, Le secret de la Licorne édité en album en 1943 ⑶
  • En 1946, Les 7 boules de cristal édité en album en 1948
  • En 1947, Le temple du soleil édité en album en 1949
Albums Tintin et Milou d'Hergé C'est à partir du numéro 1 de 1946 jusqu'au n°44 de 1947, puis du n°48 de 1947 jusqu'au n° 4 de 1949 que seront imprimées les planches de Tintin dans "Les 7 boules de cristal" et dans "Le temple du soleil".

C'est en 1949, à l'occasion de la publications des dernières planches du "Temple du soleil" (qui paraîtra en album la même année) que ce terminera definitivement cette magnifique aventure entre Hergé et les éditions Fleurus.
Photo album Tintin : © Hergé/Moulinsart/Casterman 2017

[Haut de page]
Pour aller plus loin...
_________________________________
⒈ L'hisoire de la planche originale de Tintin retrouvée derrière un meuble :
On savait que quelque planches du Sceptre, oubliées dans les locaux du magazine Cœurs Vaillants après la guerre, n'avaient pas été rendues à Hergé. En 1946, un homme qui travaillait aux imprimeries du journal en avait subtilisé une vingtaine. Celles qui se trouvaient sur le haut de la pile. Il a prudemment attendu trente ans soit fin 1970, date de prescription de son vol, avant de les mettre en vente l'une après l'autre dans une galerie de Saint-Germain-en-Laye. La plupart ont été restituées au Musée Hergé, à Louvain-la-Neuve. C'est une de ces planches - visible dans le CV n°3 de 1940 -, réalisée à l'encre de Chine par Hergé lui-même, qu'un collectionneur belge a retrouvée derrière un meuble de son domicile en septembre dernier (2014). Une planche estimée entre 200 000 et 300 000 euros . Plus d'infos sur lefigaro.fr.

⒉ Citation de Gaëtan Laloy sur la publication de L'étoile mystérieuse dans Coeurs Vaillants :
« A coup sûr, aucune des 62 planches de L'étoile mystérieuse publiées en 1943-1944 dans Coeurs Vaillants n'est de la main du maître. Il n'échappera en effet à personne que tout le récit a été redessiné par un sous-fifre. Mais dans ce cas précis, c'est peut-être dû aux difficultés de faire passer la frontière - en pleine guerre - aux planches originales. Décalquer vaille que vaille le trait de l'album en couleurs était, pour la rédaction (délocalisée) de Coeurs Vaillants, la seule solution. Mais le comble, c'est que ces planches médiocres ont bénéficié lors de leur publication en feuilleton d'une mise en couleurs !... qui n'a rien non plus d'exceptionnel, alors que le coloriage original était d'une beauté rare.»
Source : Gaëtan Laloy dans la revue "Les amis de Hergé" page 8 du n°37 de novembre 2003

Le Trésor de Rackham le Rouge ne paraîtra jamais dans Coeurs Vaillants

 Série   Rurale   Africa   1941   1942   1943   1944   1945   1946   1947   1948   1949 
Série spéciale Coeurs Vaillants n°7 du 8 septembre 1940 Coeurs Vaillants n°53 du 31 décembre 1941 Coeurs Vaillants n°30 du 1 août 1943 Coeurs Vaillants n°47 du 23 novembre 1941 Coeurs Vaillants n°17 du 26 avril 1942 Coeurs Vaillants n°21 du 23 mai 1943 Coeurs Vaillants n°10 du 16 avril 1944 Coeurs Vaillants n°3 du 1 août 1945 Coeurs Vaillants n°1 du 19 mai 1946 Coeurs Vaillants n°38 du 21 septembre 1947 Coeurs Vaillants n°18 du 2 mai 1948 Coeurs Vaillants n°14 du 3 avril 1949

L'oeuvre d'Hergé est protégée par le droit d'auteur. Aucune utilisation ne peut en être faite sans l'autorisation de la société Moulinsart. Tous les dessins, textes, personnages, objets et symboles extraits de l'oeuvre d'Hergé et compagnie... inclus dans ce site sont la propriété exclusive de © Moulinsart S.A, © Hergé, © Dargaud ou © Casterman. François Bisch n'est pas responsable de l'utilisation que pourraient en faire les visiteurs. Application stricte de la charte de Moulinsart. Copyright © François Bisch 2014/2017 - www.coeurs-vaillants.fr - Licence GNU FLD : Tous droits réservés - Contact